Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Belem : Chapitre 2

31 Juillet 2014, 08:35am

Publié par Le Highlander

1914-1951 : Une nouvelle vie "So British".

A l'aube de la première guerre mondiale, le capitaine Chauvelon prenait la barre du Belem pour la dernière fois après 13 longues années et pour son ultime voyage à son bord, il lui fera traverser la Manche pour le remettre à son nouveau propriétaire, Hugh Richard Arthur Grosvenor, 2ème duc de Westminster et chef de l'une des familles les plus fortunées des Iles Britanniques.

Séduit par la taille raisonnable, son élégance et sa maniabilité, il ne souhaitait pas toutefois le conserver comme vaisseau de commerce, mais lui destinait un avenir de yacht de plaisance.

Deux hélices et deux moteurs suédois Bolinder furent installés, les bas mâts en bois remplacés par des mâts en acier, la dunette surélevée, des cabines en acajou de Cuba y furent construites, l'ancienne cale à marchandises séparée en deux par un faux pont dans lequel on mit encore d'autres cabines, le poste d'équipage placé sous le gaillard d'avant ; on installa au pied du grand mât un salon. Petite fantaisie post-victorienne du Duc : une balustrade de colonnettes blanches entourant le pont arrière...

Fort de ses nouveaux aménagements, le Belem pouvait désormais accueillir quarante personnes dans un confort relatif

Source : http://3mats.net/histoire-du-belem/fantome-ii.html

Source : http://3mats.net/histoire-du-belem/fantome-ii.html

Un de ces invités de marque, le richissime brasseur Anglo-irlandais Sir Arthur Ernest Guinness tomba littéralement amoureux du navire et d'une manière inconnue de l'histoire, parvint à convaincre le duc de Westminster de le lui vendre en 1921.

Il le fit tout d'abord rebaptisé et lui donna le nom de Fantôme II, ils vécurent ensemble une longue histoire qui durera jusqu'à la mort de Guinness.

Ils ont même fait ensemble le tour du monde en passant par le canal de Panama et en revenant par celui de Suez, le Fantôme II a même durant cette traversée échapper de peu au second séisme de son histoire qui a ravagé le port de Yokohama et tué 30 000 personnes.

L'aventure prendra fin en 1939 à l'aube de la seconde guerre mondiale et le Fantôme II s'abrita dans la rade de Cowes sur l'île de Wight.

Il y resta pendant douze ans pendant lesquels il fit office de quartier général des Forces Françaises Libre, en tant que tel, il y subit quelques bombardements et y laissa ses vergues et ses voiles, puis fut abandonné jusqu'en 1951.

Commenter cet article